jeudi 17 février 2011

Dyslexie et diplômes

Aujourd'hui on se base de plus en plus sur les diplômes pour décider qu'elle direction donner à une carrière.
Supposons qu'un dyslexique puisse obtenir un diplôme. Les entreprises et organisations vont probablement se baser sur ce diplôme pour décider de l'attribution d'un premier poste ou de l'évolution d'une carrière. Si les dyslexiques ont un handicap comme cela semble être reconnu aujourd'hui, les décideurs ne risquent-ils pas de commettre une erreur d'appréciation s'ils ne prennent pas en compte le handicap?
D'autre part si certains dyslexiques ont des aptitudes particulières, vont-elles être reconnues et même developpées dans le cadre du diplôme? Les décideurs essayeront-ils d'utiliser ses aptitudes particulières et de les enrichir?
Dix pourcent de la population est dyslexique. Cela fait environ 6,5 million de personnes en France. Etant donné leur nombre, les dyslexiques pourraient être l'objet d'une prospection politique intense. Je pense que les diplômes devraient prendre en compte de plus en plus ce handicap et les aptitudes spécifiques éventuelles qui y sont associées.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire