dimanche 20 février 2011

Les dyslexiques et le système de sélection scolaire.

Le but de notre système scolaire n'est pas seulement de former la population mais de procéder à une sélection pour extraire les meilleurs, c'est à dire former notre élite. Les places dans les plus grandes écoles sont limitées. Une fois qu'ont été déterminés ceux qui sont capable d'apprendre et de comprendre les conceptes les plus complexes, le sytème scolaire doit encore procéder à une sélection supplémentaire en ne prenant que les plus travailleurs ou ceux qui ont la plus grande vitesse d'apprentissage: en d'autre termes ceux qui ont la meilleur puissance de travail. Ce système permet-il de sélectioner les meilleurs dyslexiques? (population dont je ne fais probablement pas parti puisque le QI qui m'a été communiqué est seulement de 115 donc insufisant pour être considéré comme surdoué et que en plus je n'est pas la meilleur santé). La réponse devrait nous être donnée par des statistiques détaillées concernant les dyslexiques. Si comme je le doute, la sélection des dyslexiques ne se fait pas dans la même proportion que pour le reste de la population, alors pourquoi nous rabache-t-on les oreilles avec les Einstein, Churchill, George Washington et Léonard de Vinci? Et pourquoi nous parlent on de l'égalité des chances?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire